Premières épreuves : Expérience SON

India Song

India Song

1975
France
2h00
Fiction
Coul.
VF

Aux Indes dans les années 1930, à la période de la mousson. Dans un luxueux salon de l'Ambassade de France à Calcutta, Anne-Marie Stretter, épouse de l'ambassadeur, danse avec son amant Michael Richardson. Dehors, dans la nuit étouffante, une mendiante se lamente, rappelant ainsi une réalité faite de misère, de faim et de maladie…

Anne-Marie Stretter... Michael Richardson... La mendiante de Svannakhet... Le vice-consul de France à Lahore... Les lépreux de Shalimar... Impossible de ne pas céder au charme, à la volupté, à la musique des mots et de l'espace imaginaire construit avec cette fantastique économie de moyens dont Marguerite Duras est coutumière. [...] Cette image privée de voix, de son, ces sons, cette musique, ces voix errant dans l'indétermination du hors-champ, marquent le récit d'une sorte de fêlure, introduisent entre lui et les spectateurs comme un écran supplémentaire, l'écran du passé, parce que ces corps, ces visages, jamais ne s'expriment de vive voix. (Au cinéma, la voix vive est nécessairement in, jamais off.) Bien plus que dans Céline et Julie, on pense à L'invention de Morel : ce sont ces morts, ces fantômes, des traces, sans autre consistance que des phosphènes, qui glissent ainsi devant nous.

(Pascal Bonitzer, Cahiers du cinéma, juillet-août 1975)
Interprétation
Delphine Seyrig, Michael Lonsdale, Claude Mann, Mathieu Carrière
Scénario
Marguerite Duras
Image
Bruno Nuytten
Son
Michel Vionnet
Musique
Carlos D'alessio
Montage
Solange Leprince
Production
Sunchild Production, Les Films Armorial