Premières épreuves : Expérience SON

Séances spéciales

Lab. n°3 : Cinéma muet, composition et improvisation

2014
France
1h30
Fiction
Coul.

Par Gaël Mével

Comment mettre en lumière et que mettre en lumière ?
C'est à cette question que le pianiste et violoncelliste, compositeur et improvisateur Gaël Mevel tentera de répondre. 

À partir d'une scène du film Les Larmes du clown de Victor Sjöström (1924), Gael Mevel présentera aux spectateurs différentes pistes de réflexion en proposant plusieurs accompagnements musicaux possibles.

Gaël Mével accompagnera également la projection de La Grande Parade, avec Agnès Vesterman au violoncelle.

 

Gaël Mevel, pianiste, violoncelliste, compositeur, improvisateur, multi-instrumentiste (bandonéon), écrivain, est un musicien dont l’oeuvre, riche et singulière relève autant de la composition que de l’improvisation.
Sa grande connaissance et sa pratique du jazz et des musiques improvisées, nourries de son expérience de la musique contemporaine, son goût pour le silence, lui ont permis d’élaborer un univers poétique, sensible et ouvert, qui renouvelle la relation écrit-improvisé.
Depuis plusieurs années, il écrit et improvise pour le cinéma muet. 

Invité au centre Pompidou, à la Cinémathèque française, au musée d’Orsay, il a composé la musique pour plus de 50 films muets. Il a accompagné l’intégrale des oeuvres de Murnau, puis une rétrospective Charley Chase au festival de La Rochelle.
Ses études à l’école Louis Lumière lui ont permis de découvrir très tôt la magie des possibles qui lient l’image et le son, il choisit ainsi de ne pas surligner le film mais de créer un univers parallèle à l’image, un univers qui met en valeur et interroge, et laisse ainsi le film exister.