Premières épreuves : Expérience SON

Sur mes lèvres

2001
France
1h55
Fiction
Coul.
VF

Carla Bhem, une jeune femme de 35 ans au caractère effacé et au physique plutôt moyen, porte des prothèses auditives. Secrétaire dans une agence immobilière, elle subit quotidiennement les moqueries de ses collègues. Mais son existence triste et solitaire va être bouleversée avec l'arrivée d'un nouveau stagiaire : Paul Angeli. Ce jeune homme à la belle gueule un peu cassée sort tout juste de prison et ne connait rien au travail de bureau.

Autrefois dans un spectacle fameux, Bob Wilson avait tenté d'exprimer le regard d'un sourd. Audiard, avec les moyens du cinéma, obtient physiquement des résultats approchants. D'abord, du point de vue des décibels, en travaillant la bande-son, de l'amortissement cotonneux à la sono plein pot. Ensuite et conséquemment en privilégiant le point de vue du handicap, c'est l'honneur et à tout le moins la morale d'un film qui nous a tout autant à l'oreille qu'à l'œil. Et l'on expérimente ainsi que Carla, au gré de ses prothèses dont elle module l'intensité, a au moins la latitude de se débrancher des bruits du monde quand celui-ci parle trop fort ou au contraire de les amplifier quand il se fait trop murmurant. [...] Voir derrière les apparences, entendre derrière le bruit. Et ce qu'on perçoit alors a les accents d'une douce mélodie la balade de Clara et Paul, Bonnie and Clyde de Prisu, terriblement attachants.

(Gérard Lefort, Libération, octobre 2001)
Interprétation
Vincent Cassel, Emmanuelle Devos, Olivier Gourmet, Olivier Perrier
Scénario
Jacques Audiard, Tonino Benacquista
Image
Mathieu Vadepied
Son
Marc-Antoine Beldent, Cyril Holtz
Musique
Alexandre Desplat
Décors
Michel Barthélémy
Montage
Juliette Welfling
Production
SEDIF, Ciné B, Pathé Image Production, France 2 Cinéma