La Fabbrica : Otar Iosseliani

Brigands, chapitre VII

Otar Iosseliani

1996
France / Suisse / Italie / / Russie
2h09
Fiction
Coul.

À travers différentes époques, les aventures de Vano, tour à tour roi, commissaire du peuple et vagabond d'un petit pays beau, riche et très convoité par ses voisins.

Les problèmes contemporains des gens au fin fond de la Sibérie sont les mêmes que ceux des Français au XVIIe siècle. Brigands est une fiction, même sur les années soviétiques. Quand je raconte les années 1930, ce n’est pas la réalité authentifiée, c’est celle que j’imagine. Je ne connais pas les méthodes exactes du KGB des années 1930, mais comme le temps a passé et qu’on ne connaît pas ces méthodes, on a tous le droit d’imaginer que c’était à peu près comme ce que je montre dans le film. Ce n’était peut-être pas du tout comme ça, mais à peu près, oui (rires)… Chaque fois qu’on fait une reconstitution, que ce soit La Reine Margot, Jeanne d’Arc ou la bande à Baader, on se confronte à une question éthique.

(Otar Iosseliani entretien avec Serge Kaganski, Les Inrockuptibles, janvier 1997)
Interprétation
Amiran Amiranachvili, Dato Gogibedachvili, Guio Tzintsadze, Nino Ordjonikidze, Keli Kapanadze
Scénario
Otar Iosseliani
Image
William Lubtchansky
Son
Florian Eidenbenz
Musique
Nicolas Zourabichvili
Décors
Emmanuel de Chauvigny, Jean-Michel Simonet, Lena Joukova
Montage
Otar Iosseliani
Production
Pierre Grise Productions

Tous les films de la rétrospective