Premières épreuves : Matière et Mémoire

Séances spéciales

Carte blanche à La Cinémathèque française

1h15
Coul.

Un programme de courts métrages issus des collections de La Cinémathèque française et proposé par Samantha Leroy.

Toute la mémoire du monde
Alain Resnais
(France, 1957, 35 mm, 21 minutes)

À la découverte de la Bibliothèque nationale, véritable coffre fort et musée des mots, où lectures, œuvres précieuses et introuvables, connaissances, catalogues et collections de livres sont enfermés, répertoriés, analysés, classés, notés, étiquetés, enregistrés et consultés.

Arménie 1900
Jacques Kebadian
France, 1981, 35 mm, 14 minutes)

Un jeune garçon arménien se cherche des parents d'adoption dans les visages figurant sur des cartes postales. Ses pensées vagabondent à travers les paysages de l'Arménie turque et caucasienne dans lesquels il imagine leur histoire.
 

Bassae
Jean-Daniel Pollet
(France, 1964, 35 mm, 9 minutes)

Bassæ est le dernier temple construit par Ictinos, architecte du Parthénon, dans les hauteurs du Péloponnèse. À travers une exploration systématique du temple en ruines et de ses environs, le Temps nous questionne.
 

La Peau du milieu
Gabriel Pomerand
(France, 1957, 16 mm, 13 minutes)

Les tatouages et leur symbolique arborés par les criminels, les militaires ou les anarchistes. Certains font office d'état civil, d'autres évoquent un souvenir des colonies ou du bagne, manifestent des idées antimilitaristes ou patriotiques, témoignent parfois d'un amour perdu.
 

Marilyn Times Five
Bruce Conner
(Etats-Unis, 1968, 16 mm, 12 minutes)

Sur la chanson I'm Through with Love, Arline Hunter joue les Marilyn devant la caméra.
 

Junkopia
Chris Marker, Frank Simeone et John Chapman
(France, 1981, DCP, 6 minutes, version restaurée)

De curieuses sculptures façonnées par des artistes anonymes à partir de déchets rejetés par la mer se dressent sur la plage d'Emeryville, près de San Francisco, et la peuplent d’une étrange présence.

Samantha Leroy (La Cinémathèque française)