La Fabbrica : Otar Iosseliani

La Chute des feuilles

Giorgobistve

Otar Iosseliani

1966
Géorgie
1h40
Fiction
N&B
VOSTF

Fraîchement diplômés de l'Institut du vin de Tbilissi, Niko et Otar entrent dans une coopérative vinicole comme œnologues. Otar, plus âgé et plus assuré, se conforme rapidement aux exigences des chefs, alors que Niko, naïf et sincère, éprouve quelques déconvenues…

Je voulais faire arriver dans notre monde un personnage pur comme du papier, comme s'il n'avait pas eu d'existence antérieure. Il ressemble à du papier de tournesol qui bleuit ou rougit au contact de certains corps chimiques. Je voulais qu'il porte sur la société un regard candide, comme s'il ne connaissait rien de l'univers. La société l'oblige à choisir : s'il fait la moindre faute au début, elle va aller s'agrandissant comme une boule de neige et il sera perdu, il deviendra un bureaucrate, un voleur. Ce n'est pas l'adolescent, l'entrée dans la vie, qui m'intéressent spécialement, mais de montrer l'importance de la pureté, de la noblesse, et en comparaison, la société. (...) Il appartient à l'intelligentsia. Quand la société évolue, l'intelligentsia parfois abandonne ses positions et oublie ses devoirs. Pas lui. Il s'oppose au personnage d'Otar que l'on retrouve dans le monde entier, le jeune bourgeois, le nouveau riche.

(Otar Iosseliani, Positif, n°110, novembre 1969)
Interprétation
Ramaz Giorgobiani, Gogi Kharabadze, Marina Kartsivadze
Scénario
Otar Iosseliani, Amiran Chichinadze
Image
Abesalom Maissouradze
Son
Vaja Machaidze, Chovel Tchitidze
Musique
Natela Iosseliani
Décors
Dimitri Eristavi
Montage
Giulieta Bezouachvili
Production
Kartuli Pilmi

Tous les films de la rétrospective