Spéciale 30e : Cadavre exquis

Les Pâtres du désordre

I Voski

Nikos Papatakis

1967
Grèce
2h00
Fiction
N&B
VOSTF

Film choisi par Yorgos Lanthimos

Thanos, un jeune berger, n’a qu’une chose en tête : partir vivre en Australie. Pour l’en empêcher, sa mère tente de le marier à Despina, la fille d’un riche propriétaire. Mais ce dernier l’interdit, imposant à sa fille un autre fiancé, issu d’une famille plus aisée. Thanos se révolte et entraîne Despina avec lui.

Avec ses colonnes de style dorique, le bâtiment m’a évidemment tout de suite évoqué la Grèce. La photographie expressionniste, nocturne, en noir et blanc, m’a quant à elle rappelé cette intense, absurde et longue séquence dans Les Pâtres du désordre. Elle se déroule la nuit ; une cérémonie religieuse dans un village grec est violemment interrompue.

(Yorgos Lanthimos, traduit par Naomi Vogt)
Interprétation
Olga Karlatos, George Dialegmenos, Elli Xanthaki, Lambros Tsangas, Tzavalas Karousos
Scénario
Nikos Papatakis
Image
Jean Boffety, Christian Guilouet
Son
Antonis Bairaktaris, Alex Pront
Musique
Pierre Barbaud
Montage
Panos Papakyriakopoulos, Suzanne Cabon, Geneviève Vaury
Production
Lenox Films

Révélé par son film Canine, lauréat du prix Un certain regard à Cannes en 2009, Yorgos Lanthimos a présenté son premier long métrage, Kinetta, en compétition internationale à Entrevues en 2006, ainsi que Alps, en 2011. Son dernier film The Lobster (2015) a été récompensé du Prix du Jury au festival de Cannes.

Tous les films de la rétrospective