Premières épreuves : Matière et Mémoire

J'ai huit ans

Yann Le Masson / Olga Poliakoff

1960
France
9'
Documentaire
Coul.
VF

Rescapés de la guerre d’Algérie et réfugiés dans des camps tunisiens, des enfants algériens témoignent, à partir de leurs dessins, des événements tragiques qu’ils viennent de vivre.
Projeté clandestinement, saisi 17 fois et censuré pendant 12 ans, un film majeur sur la guerre d’Algérie.

« Une autre indispensable manière d'aider les Algériens et de dénoncer le rôle de l'armée française dans cette guerre, c'était d'utiliser une autre arme que j'avais appris à maîtriser, la caméra. En collaboration avec Olga et grâce à René Vautier qui m'avait procuré des dessins d'enfants algériens, nous avons réalisé un petit film d' « agit-prop » anticolonialiste. Ces dessins sont très beaux et terribles : ils racontaient la répression menée par l'armée française, la fuite des familles vers la Tunisie en traversant la « ligne Challe » minée, électrifiée et battue par l'artillerie. Dessins d'enfants traumatisés, harcelés par des cauchemars, beaucoup d'entre eux amputés. Olga a recueilli les témoignages des enfants sur leurs propres dessins, en allant les retrouver en Tunisie. Le film a été, bien entendu, interdit à son achèvement en 1961 (et jusqu'en 1972), diffusé clandestinement et saisi de très nombreuses fois. »

(Yann Le Masson in Jacques Charby, Les Porteurs d'espoir, Paris éditions La Découverte, 2004)
Scénario
René Vautier, Olga Poliakoff, Yann Le Masson
Image
Yann Le Masson
Montage
Jacqueline Meppiel
Production
Les Films Grain de sable

Connexion utilisateur

Tous les films de la rétrospective