Cinéma et histoire : 1986

Mémoires pour Simone

Chris Marker

1986
France
1h05
Documentaire
Coul.
VF

Ami et témoin privilégié de la vie de Simone Signoret, parce que leurs chemins n'ont jamais cessé de se croiser depuis qu'ils se sont rencontrés au lycée Pasteur de Neuilly, Chris Marker fait, à la demande du 39e Festival de Cannes, le plus beau portrait de celle qui disait avoir la nostalgie de la mémoire non partagée.

Réalisé à l'époque dans l'urgence pour cette unique projection, Mémoires pour Simone est resté inexploité pendant 30 ans pour des questions juridiques liées à la multitude des extraits utilisés qui  forment une toile aussi composite qu’était complexe la personnalité de l’actrice.

« Mémoire des lieux. Une salle de projection dans la grande maison d'Auteuil, département de l'Eure : des bobines, des cassettes, des photos, des placards. Ce que l'on vous propose ici, ce n'est pas la vie de Simone – elle l'a racontée mieux que personne dans La Nostalgie n’est plus ce qu’elle était, ce n'est pas sa carrière – d'excellentes émissions de télévision y ont pourvu, c'est le contenu d'un placard, des petits bouts de mémoire en vrac, un voyage à travers les images qu'elle gardait. »

(Chris Marker, commentaire du film Mémoires pour Simone, 1986)
Interprétation
Simone Signoret, Yves Montand, Catherine Allégret, José Artur, Jean Becker et la voix de François Périer
Scénario
Chris Marker
Production
Festival de Cannes, Les Films du Jeudi

Tous les films de la rétrospective