La Fabbrica : Melvil Poupaud, double Je

Séances spéciales

La Fabbrica : Melvil Poupaud, double Je

Melvil Poupaud, cinéma permanent

France
Coul.

Un mini « cinéma permanent » d’une dizaine de places sera installé au cœur du multiplexe Pathé et jouera les films de Melvil Poupaud 24h/24.

Dès l’âge de 11 ans, Melvil Poupaud commence à tourner ses propres films. Entre faux remakes et vrais journaux intimes, le cinéma se mêle de sa vie. Muni d’une caméra domestique, Melvil construit sa cartographie sentimentale et cinématographique. Il scrute et remodèle son quotidien – celui de tout un chacun : un questionnement sans fin sur le travail, les sentiments, le sens – en une représentation burlesque où le metteur en scène se regarde avec étonnement et tendresse en personnage cruellement malmené par la fortune.

 

Programme 1 : La Fabrique de l’acteur. Films inédits
(Durée totale 1h12)

Hollywood (2006, 12’)
A l’aide d’une méthode audio, Melvil travaille son anglais en vue de son prochain rôle dans un grand film hollywoodien.

Le Journal des Faux monnayeurs (2009, 1h)
Entre février et mai 2009, Melvil entre dans la peau de l’oncle Edouard pour l’adaptation des Faux monnayeurs par Benoît Jacquot. Entre carnet de travail et journal intime, le faux rencontre le vrai, ou vice versa.

 

Programme 2 : Double je

Melvil (2006, 1h07)
Présenté à la Quinzaine des réalisateurs, Melvil explore à travers trois aventures («Le Fils», «Le Recours», «Le Cinéma») le fantastique et le quotidien, le romanesque et l’intime.

 

Programme 3 : Melvil joue
(durée totale 1h21)

Qui es-tu Johnny Mac ? (1984, 5’)
Un détective privé et un tueur à gage (tous deux âgés de 11 ans et interprétés par la même personne) s’affrontent dans un bar.

3 jours... (1988, 15’)
Un adolescent de 15 ans se retrouve coincé à la campagne pendant trois jours.

Rémi (2001, 24’)
Un jeune peintre s’invite chez des amis en vacances à la campagne. Parodie irrévérencieuse et délicate du cinéma de Rohmer.

Pronobis (2003, 37’)
Un jeune homme est confronté à ses clones, qui prennent petit à petit le pouvoir sur lui.

Connexion utilisateur

Tous les films de la rétrospective