Compétition internationale : Longs-métrages 2017

Nul homme n'est une île

Dominique Marchais

2017
France
1h36
Documentaire
Coul.
Grand Prix Janine Bazin

Dominique Marchais prolonge une réflexion entamée avec Le Temps des grâces (2010) et La Ligne de partage des eaux (2014). Nul homme n'est une île débute au Palais municipal de Sienne en envisageant les fresques du « Bon et du Mauvais Gouvernement » d'Ambrogio Lorenzetti. Il déploie ensuite cet intitulé dans des espaces contemporains, en Sicile et dans des régions alpines, où des initiatives locales relèvent d'une bonne gouvernance – et surtout de bon sens et de bien commun. Venant de John Donne, poète anglais du XVIIe siècle, le titre n'est pas l'appel à un repli généralisé, mais bien le vœu d'une interdépendance vertueuse. John Donne poursuit ainsi : « […] chaque homme est partie du continent, partie du large […] ». (Arnaud Hée)

Dominique Marchais débute comme critique de cinéma au magazine culturel Les Inrockuptibles. Il a été sélectionneur au festival Entrevues jusqu'en 2002.
CM / SF : Lenz échappé (2003)
LM / FF : Le Temps des grâces (Entrevues 2009), La Ligne de partage des eaux (2011)

Lire l'article de Nicole Cordier

Scénario
Dominique Marchais
Image
Claire Mathon, Sébastien Buchmann
Son
Mikaël Kandelman, Marc von Sturler, Emanuele Giunta, Mikaël Barre
Montage
Jean-Christophe Hym
Production
Mélanie Gerin, Paul Rozenberg (Zadig Films)

CONTACT
Mathieu Berthon (Météore Films)
mathieu@meteore-films.fr

 

2017 Competition