La Transversale : CARACTERES - les seconds rôles au cinéma

Baisers volés

1968
France
1h30
Fiction
Coul.

Antoine Doinel vient de quitter l’armée et tente de trouver un sens à sa vie. Il se fait engager dans une agence de détective privé où on lui confie la mission d’infiltrer un magasin de chaussures. Michael Lonsdale incarne le directeur misanthrope du magasin qui cherche à savoir pourquoi tout le monde le déteste.

Michael Lonsdale

« François Truffaut avait dû me voir jouer au cinéma pour Jean-Pierre Mocky, ou bien au théâtre, puisqu’il faisait partie des cinéastes qui allaient beaucoup au théâtre. Il m’a donné le texte deux jours avant le tournage de cette scène assez longue. Je lui ai expliqué que je n’aurais pas le temps d’apprendre tout ça au rasoir, parce que j’ai une mémoire très lente. Il m’a répondu : « Mais ce n’est pas grave, le texte est un canevas, tu pourras le broder autant que tu veux ! ». C’était la première fois qu’on m’offrait cette possibilité au cinéma. J’étais ravi. (…) Je n’avais aucune indication pour composer le personnage de M. Tabard, qui n’est pas très sympathique, prétentieux et très sûr de lui. Son style est venu spontanément, mais il aurait pu être tout autrement. C’était mon premier rôle conséquent au cinéma. Ce film a changé ma vie : c’est à partir de là qu’on a commencé à me proposer beaucoup de choses, de sorte que j’ai pu commencer à choisir. »

(Michael Lonsdale, Entretiens avec Jean Cléder, ed. Nouvelles François Bourrin, Mars 2012)
Interprétation
Jean-Pierre Léaud, Claude Jade, Delphine Seyrig, Michael Lonsdale
Scénario
François Truffaut, Claude de Givray, Bernard Revon
Image
Denys Clerval
Son
René Levert
Musique
Antoine Duhamel
Décors
Claude Pignot
Montage
Agnès Guillemot
Production
François Truffaut, Marcel Berbert

Tous les films de la rétrospective