Séances spéciales

Carte blanche à Braquage

Coul.

Composer un film inspiré d'une autre forme artistique en cherchant à adapter, à détourner les pratiques créatives, puisant dans d'autres œuvres une matrice féconde, telle est la volonté des cinéastes présentés dans cette séance de courts métrages. Quels sont les enjeux artistiques de ces utilisations, de ces inspirations ? Comment les cinéastes réinventent à partir d'autres pratiques ?
Ce programme propose une performance avec la danseuse Laura Muller et un ensemble de films (et de lectures) qui creusent les possibilités de l'adaptation et du réemploi, s'inspirant des gestes de la musique, de la danse, de la poésie, de la peinture, du graffiti et du détournement filmique.

Au début de la séance sera montré un film d’intervention sur pellicule inspiré d’un poème, et conçu le jour même par les élèves de la classe de Première en option cinéma d’Isabelle Duperrier (lycée Gustave Courbet, Belfort).
Sébastien Ronceray (Association Braquage)

INTER-ACTION

Carte blanche à Braquage autour du Livre Pauvre
Imaginée par Sébastien Ronceray

 

Film d’atelier

Réalisé par les élèves d’Isabelle Duperrier

16mm, env 5’, couleur, lecture par un lycéen

En intervenant directement sur la pellicule (en appliquant des feutres, de l’encre ou en grattant l’émulsion du film), les élèves inventent des motifs et des couleurs évoquant le poème choisi. Rythme, mouvement, jeux chromatiques leur sert de guide dans cette réinterprétation cinématographique du texte.

 

L’amour réinventé

de Maurice Lemaître / Fiction / France / 1979 / 15’/ 16mm

Co-fondateur du mouvement lettriste, Maurice Lemaître a toujours défendu dans toutes ses vibra- tions, le geste créatif conçu avec les outils les plus divers : « Si, comme le demandait Rimbaud, l'amour doit être réinventé, il ne peut l'être que par les poètes, à qui déjà il doit sa naissance. ».

 

À la fin, tout disparaît

de Sébastien Ronceray / Performance / France / 2003 / 10 ' / 16mm

Dans la salle obscure d’une salle de cinéma, une danseuse devant l’écran est éclairée par le faisceau d’un projecteur 16mm placé dans la salle. Peu à peu, la lumière pure se trouve obturée par des lignes noires, avec lesquelles joue la danseuse. Des battements se croisent, se chevauchent (ceux de la danseuse et ceux du projecteur), la lumière et les gestes composent peu à peu une chorégraphie de la disparition. Le titre de cette performance s’inspire de celui du premier film du cinéaste expérimental Len Lye, Tusalava (1929).

 

Ghost Image

d’Al Razutis / Fiction / Canada / 1976-79 / 10’ / 16mm

Ghost Image interroge la tradition des films fantas- tiques qui inclut Dada, le cubisme, le surréalisme, l'expressionnisme, le réalisme poétique, le symbolisme et finalement le film d'horreur. « Ces Visual Essays sur l'histoire du film cherchent à reconstruire la vision de la création cinématographique dans l'esprit des cinéastes primitifs». Al Razutis

 

Voyage en Kaléidoscope
Lecture d'extraits du roman d'Irène Hillel-Erlanger (1919)

de Irène Hillel-Erlanger (1919), env 10’, lecture par Clara Pecqueur

Ce roman, écrit par l’une des scénaristes de Germaine Dulac, raconte les expériences de l’inventeur d’une machine permettant de projeter les rêves. Il est imprégné de l’esprit Dada, du jazz, des avant-gardes des années 1920 et d’alchimie insolite.

 

Accio Santos

de Pere Portabella / Doc. / Espagne / 1973 / 12’

Dans Acció Santos, nous rencontrons plusieurs éléments qui vont se retrouver plus tard dans les films que les deux créateurs feront ensemble : la conjonction d’une pensée cinématographique commune, un intérêt pour la matière sonore et la genèse de trois procédures musicales. Ona Ballo Pedragosa

 

Retour à la folie - Le fantôme de Jean-Pierre Melville

d’Olivier Fouchard / Fiction / France / 2013 / 2’

Peintre, cinéaste, Olivier Fouchard interroge dans ses films la puissance des matières composant les images. Dans ce film, détournant un fragment d’À bout de souffle, il s’intéresse à la question de l’épuisement des images, et du souffle qui en jaillit malgré tout.

Tous les films de la rétrospective