Premières épreuves : Une petite histoire subjective de l'animation

Courts-métrages : Carte Blanche Michael Dudok de Wit

/
En double feature avec La Tortue Rouge

54'
Coul.

Film choisi par Michael Dudok de Wit

Le Conte des contes de Youri Norstein (1979, 29’)

A partir d’une berceuse très populaire en Russie, le réalisateur évoque ses souvenirs d’enfance.

Creature Comforts de Nick Park, Aardman Animations (1989, 5’)

Les difficiles conditions de vie d’un zoo évoquées avec humour par des animaux en pâte à modeler.

Revolver de Stig Bergqvist, Martti Ekstrand, Jonas Odell, Lars Ohlson (1994, 8’)

Un court-métrage expérimental basé sur la répétition des formes.

Peripheria de David Coquard-Dassault (2015, 12’)

Des chiens rôdent dans une banlieue abandonnée.

Fest de Nikita Diakur (2018, 3')

Des marionnettes à fils font la fête, mangent, volent. 

"Les films de Youri Norstein et de Frédéric Back ont fait une telle impression sur moi que je devais les choisir. Norstein est un grand poète et Back raconte des histoires harmonieuses qui restent dans mon cœur. Revolver m’a hanté pour son originalité puissante. Peripheria a une ambiance et une beauté extraordinaire et Creature Comforts est un exemple classique d’humour fin. J’ai vu que Michel Ocelot a aussi choisi un film de Norstein (mon préféré) et de Back, pourtant je devais choisir ces deux grands maîtres, ils m’ont profondément inspiré."

Michael Dudok de Wit (Entrevues, Septembre 2018)