La Transversale : CARACTERES - les seconds rôles au cinéma

J'entends plus la guitare

1991
France
1h38
Fiction
Coul.

L’amour d’un couple progressivement détruit par la drogue et l’infidélité. Le film s'inspire de la relation du réalisateur avec Nico, l’égérie du Velvet Underground décédée peu auparavant. Yann Collette joue ici le rôle d’un peintre amoureux, loin des personnages inquiétants qu'il a souvent incarnés.

Yann Collette

Il serait trop facile de réduire Yann Collette à son physique particulier, lui qui a joué les gueules cassées du cinéma français avec son œil gauche enfoncé dans l’orbite,suite à un sarcome. Son visage étrange et fascinant n’en demeure pas moins le centre d’une perturbation profonde, une invitation faite au regard d’aller plus loin, de plonger dans un gouffre plus profond que la seule surface de l’image. Grand comédien de théâtre, Collette fut pour le cinéma, plus normatif, autant une figure de l’altérité intérieure que d’une humanité exposée à vif. On le retrouve devant la caméra de cinéastes aussi différents qu’Andrzej Zulawski (L’Amour braque), Jacques Rivette (Jeanne la Pucelle), Enki Bilal (Bunker Palace Hotel, Tykho Moon) ou Robert Altman (Prêt-à- porter). Mais sa singularité le porte aussi vers les sensibilités écorchées, celles de J’entends plus la guitare de Philippe Garrel ou d’Un couteau dans le cœur de Yann Gonzalez, films à part qui sont comme de grands « laboratoires de présences humaines ». 

Mathieu Macheret (Entrevues, Octobre 2018)
Interprétation
Benoît Régent, Johanna Ter Steege, Yann Collette, Mireille Perrier, Brigitte Sy
Scénario
Philippe Garrel, Jean-François Goyet, Marc Cholodenko
Image
Caroline Champetier
Son
René Levert
Musique
Faton Cahen
Montage
Sophie Coussein, Yann Dedet
Production
Gérard Vaugeois, Bernard Palacios

Tous les films de la rétrospective