Un certain genre : Fantaisie Labarthe

Les Trois Serrures / Théma Vampires partie 2

André S. Labarthe

1993
France
38'
Fiction
Coul.

Ce film est le fidèle compte rendu de ce qui est arrivé à Jonathan lorsqu’il eut pénétré dans le petit pavillon enfoui sous les arbres du parc de la clinique Belle Épine.

"Incrusté en fin de programme, vous pourrez aussi voir Les Trois Serrures co-signé par André S. Labarthe et Hélène Gold, variation à la sonorité ruizienne sur l’air du vampirisme. Un homme, Jonathan (allusion non dissimulée à Jonathan Harker, le personnage de Dracula) pénètre dans un hôpital psychiatrique vide comme on entrerait en Transylvanie. Là, il traque – sous la surveillance de plusieurs voix-off, voix inté- rieures venues d’outre-monde entremêlées – les signes tangibles d’un passé enfoui, celui d’un homme qui fut artiste, soldat, que sais-je encore ? Passé énig- matique et fragmentaire qui remonte lentement à la surface, filmé comme au temps du muet, avec sur- gissements de portraits et d’images tremblotantes. La spirale est telle que c’est l’enquêteur qui est absorbé, vampirisé, dévoré par l’homme qu’il est censé traquer. Les Trois Serrures est une fantaisie élégante et vénéneuse, un objet vraiment décalé..."
Thierry Jousse (Cahiers du cinéma, Janvier 1993)

Interprétation
Roland Bertin
Scénario
André S. Labarthe

Tous les films de la rétrospective