La Transversale : CARACTERES - les seconds rôles au cinéma

Haute Pègre

Trouble in Paradise

1932
États-Unis
1h23
Fiction
N&B

Gaston et Lily, deux pickpockets tombés amoureux, s’associent pour voler la riche et belle veuve Mariette. Cette satire sociale pleine d’élégance et de légèreté considérée comme l’un des chefs-d’œuvre de Lubitsch était aussi le film préféré du réalisateur.

Edward Everett Horton

« De tous, Horton demeure le prince absolu du teneur de chandelle, capable de transformer à lui seul un film médiocre en délice garanti. (…) « Tout le monde peut être un Edward Horton. » Mais certainement pas un Everett. Horton Senior était très perspicace – ce nom à tiroirs correspondait si bien au jeu physique de son fils, à ses fausses sorties, ses retours effarouchés ou perplexes, ses pauses stratégiques, cet œil de hibou, ce sourire de cartoon (celui du fantôme Jasper, disons). Un Edward Everett Horton acquiesce toujours, quoi qu’on lui dise, même une insulte. Dans un premier temps. Ensuite, il réalise, et devient vraiment Everett. Le regard fixe, la pause égyptienne. Edward Everett Horton a toujours l’air de profil, même de face. Son génie comique est cubiste. »

(Philippe Garnier, Caractères, moindres lumières à Hollywood, ed. Grasset, 2006)
Interprétation
Miriam Hopkins, Kay Francis, Herbert Marshall, Charles Ruggles, Edward Everett Horton
Scénario
Samson Raphaelson, Grover Jones
Image
Victor Milner
Son
M.M. Paggi
Musique
W. Franke Harling
Production
Ernst Lubitsch

Tous les films de la rétrospective