Ceci est mon corps

Sébastien Lifshitz

Réalisateur

Après des études d’Histoire de l’art à l’Ecole du Louvre et à la Sorbonne, Sébastien Lifshitz se dirige vers le cinéma et réalise son premier court métrage en 1993. Suivront Les Corps ouverts (1997), salué dans de nombreux festivals internationaux dont Entrevues et pour lequel il reçoit le Prix Jean Vigo et Les Terres froides (1999). En 2013, Les Invisibles remporte le César du meilleur documentaire et Bambi est présenté au festival de Berlin. Son dernier film Les Vies de Thérèse, sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs en 2016, est présenté cette année à Entrevues en séance spéciale.

Actualité

  • Envie de faire des films ?

    Venez passer 3 jours en immersion au festival Entrevues de Belfort et bénéficiez d’une résidence d’écriture pour votre prochain film !

  • L'Epoque (Young and Alive) de Matthieu Bareyre, sélection [Films en cours] 2017, est sélectionné au festival de Locarno, dans la section Cineasti del presente ! 

  • Le dernier film de Gaël Lépingle, Seuls les pirates , sélection [Films en cours] 2017, a remporté le Grand Prix de la compétition française au FID Marseille !
    Infos film ici
     

  • de Gérard Frot-Coutaz sort aujourd'hui, mercredi 13 juin en version restaurée, avec deux autres longs métrages : Simone Barbès ou la vertu de Marie-Claude Treilhou (1980) et Les Belles manières de Jean-Claude Guiguet (1979), dans un programme intitulé "L'Expérience Diagonale". 

     

  • La 33e édition aura lieu du 17 au 25 novembre 2018.

    Les inscriptions pour la compétition internationale (1er, 2e et 3e films) sont ouvertes sur notre site internet jusqu'au 31 août 2018.

    L'aide à la post-production [Films en cours] sera ouverte début septembre 2018, les films en fin de montage image pourront être envoyés jusqu'au 12 octobre 2018.

  • Antoine Guillot était à Belfort pour enregistrer son émission Plan Large avec le producteur Saïd Ben Saïd, les cinéastes Catherine Breillat et Benoît Jacquot et Lili Hinstin, déléguée générale du festival.

    Ré-écoutez la juste ici