Les premiers films de...

Alain Guiraudie

Réalisateur

Fils aîné d'une famille d'agriculteurs aveyronnais, Alain Guiraudie réalise son premier court métrage Les héros sont immortels, produit par le GREC en 1990, bientôt suivi de Tout droit jusqu'au matin et La Force des choses. C'est avec le moyen métrage Du Soleil pour les gueux (en compétition internationale à Entrevues en 2000) que la critique découvre son cinéma, quelque part entre le western moderne, le récit picaresque et le conte philosophique. En 2001, le moyen métrage Ce vieux rêve qui bouge est présenté à la Quinzaine des réalisateurs. il est lauréat du prix Jean-Vigo et du Prix Gérard Frot-Coutaz à Belfort. Alain Guiraudie passe au long métrage avec Pas de repos pour les braves, Voici venu le temps, Le Roi de l'évasion (présenté à la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2009) et L'Inconnu du lac, sélectionné dans la section Un certain regard à Cannes en 2013. En 2014, Alain Guiraudie reçoit le Prix Sade pour son premier roman, Ici commence la nuit, publié par P.O.L.
Son dernier film Rester vertical est présenté en sélection officielle au Festival de Cannes 2016.

Actualité