RDV d'Entrevues 2016

Tout au long de l'année les Rendez-vous d’Entrevues proposent des rencontres avec des réalisateurs liés à l'histoire du festival. 

Ces rencontres permettent au public de suivre le parcours des cinéastes découverts en compétition et/ ou de (re)découvrir les films de réalisateurs attachés à Entrevues.

Rendez-vous avec L'Ornithologue, le dernier film de João Pedro Rodrigues.
Le mercredi 16 novembre 2016 à 20h au cinéma Pathé Belfort en présence du réalisateur
Réalisateur primé à Entrevues par le Grand Prix du long métrage étranger en 2000, avec son premier long métrage et sa toute première sélection à Entrevues avec O Fantasma. Il revient en 2005 pour Odete (sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs), pour lequel Ana Cristina de Oliveira reçoit le Prix d’interprétation, et en 2007 avec China, China, coréalisé avec Joao Rui Guerra de Mata et qui obtient à la fois le Grand Prix du court métrage étranger et le Prix du public du court métrage.

 

2ème Rendez-vous d'Entrevues avec Histoire de Judas, dernier film de Rabah Ameur-Zaïmeche, réalisateur primé à Entrevues en 2001 pour son film Wesh wesh, qu’est ce qui se passe ?
Le cinéaste revient pour son 5ème long métrage sur le mythe de Judas avec une grande liberté et une poésie subjuguante.

Soirée en partenariat avec Potemkine.
Le mercredi 6 mai à 20h15 au cinéma Pathé Belfort en présence du réalisateur

Après un long jeûne, Jésus rejoint les membres de sa communauté, soutenu par son disciple et intendant, Judas. Son enseignement sidère les foules et attire l'attention des grands prêtres et de l'autorité romaine.
Peu avant son arrestation, Jésus confie une ultime mission à Judas...

 

1er rendez-vous avec Nuits blanches sur la jetée, dernier film de Paul Vecchiali, réalisateur prolifique, invité d’honneur à Entrevues en 2006.
Le mercredi 11 mars à 20h15 au cinéma Pathé Belfort en présence de Pascal Cervo et Serge Bozon.
Soirée en partenariat avec l'ACID.

© Crédits photos : Shellac

Un noctambule se promène chaque nuit sur la jetée du port où il passe une année sabbatique. Il rencontre là une jeune femme qui attend l’homme de sa vie. Quatre nuits, tant réelles que fantasmées, passées avec elle à discourir sur la vie, vont révéler l’amour que cet homme a pour cette femme. Une adaptation magistrale des Nuits blanches de Dostoïevski.

Deux grands films de Paul Vecchiali : L’Étrangleur (1972) et Corps à cœur (1978) seront également programmés dans leur version restaurée à partir du 11 mars.

Actualité

Connexion utilisateur