Premières épreuves : Expérience SON

Sweet Sweetback's baadasssss song

Melvin Van Peebles

1971
États-Unis
1h37
Fiction
Coul.
VOSTF

Sweetback est jeune, noir et vit à Harlem. Une nuit, alors qu'il rentre chez lui, il assiste au passage à tabac par la police d'un militant noir américain. En prenant sa défense, Sweetback devient la cible de toute la police et entame une fuite éperdue et sans fin.

Pour Melvin Van Peebles les rites communautaires se sont peu à peu vidés de leur substance et le peuple noir doit les reconquérir pour leur redonner leur part de résistance à l'oppression blanche. Cette reconquête passe par la musique, par ce riff aussi obsessionnel que la course déterminée de Sweetback, par le cri du saxophone, par ces voix, dont le discours de soumission devient un appel à la révolution, ces voix qui accompagnent ce poing noir qui se lève peu à peu. [...] Musique noire et film noir. Van Peebles exploite à sa manière ces liens imaginaires en reprenant les archétypes du thriller : policiers corrompus et violents, frontière floue entre la police et la pègre, grande cité comme lieu de débauche et de règlements de compte où grouille une faune nocturne entre les bordels, les trafics en tout genre, la prostitution, l'alcool et la misère. Van Peebles revisite tous ces clichés pour les subvertir, les détruire de l'intérieur.

(Gilles Mouellic, Melvin Van Peebles, Sweet Sweetback's baadasssss Song, ed. Rouge Profond, 2004)
Interprétation
Melvin Van Peebles, Simon Chuckster, Hubert Scales
Scénario
Melvin Van Peebles
Image
Robert Maxwell
Son
Clark Will
Musique
Earth Wind and Fire, Melvin Van Peebles
Montage
Melvin Van Peebles
Production
Yeah

Connexion utilisateur

Tous les films de la rétrospective