La Transversale : Le Voyage dans le temps

La Machine à explorer le temps

The Time Machine

George Pal

1960
États-Unis
1h43
Fiction
Coul.
VOSTF

À l’aube du XXème siècle, George, un brillant scientifique fabrique une machine lui permettant de voyager dans le temps. Il l’utilise pour explorer un très lointain futur où il découvre avec effroi que l’humanité est désormais divisée en deux espèces : les Elois qui vivent à la surface et les Morlocks, qui vivent sous terre. 

C’est bien l’apanage de l’art cinématographique que de pouvoir se jouer du temps, le modeler à son envie. George Pal y est d’autant plus sensible qu’il est avant tout un cinéaste d’animation […]. Les voyages dans le temps fournissent l’occasion et la justification au cinéaste pour pratiquer l’animation image par image au sein d’un film à prise de vue réelle. La construction générale du récit reprend quant à elle l’idée d’un temps fonctionnant en boucle, puisque le héros, revenant du futur, retrouve à deux reprises ses amis du présent, scientifiques rationnels qui ne veulent pas croire à son invention. Pal joue aussi sur le long temps qui le sépare du roman de Wells en effectuant des voyages dans des passés plus ou moins proches, avant de se fixer sur un récit d’anticipation. Ainsi, le héros de 1900 débarque naïvement en 1917 puis pendant la Seconde Guerre mondiale, ce qui induit l’évocation de la découverte de ce qui était futur pour Wells mais qui représente au contraire un passé connu, devenu historique, pour le spectateur de 1960. 

(Raphaelle Pireyre, Critikat, avril 2009)
Interprétation
Rod Taylor, Alan Young, Yvette Mimieux, Sebastien Cabot
Scénario
David Duncan, d'après le roman de H. G. Wells
Image
Paul Vogel
Son
Franklin Milton
Musique
Russell Garcia
Décors
F. Keogh Gleason, Henry Grace
Montage
George Tomasini
Production
George Pal Productions, Galaxy Films Inc., Metro-Goldwyn-Mayer

Connexion utilisateur

Tous les films de la rétrospective