Cinéma et histoire : Oppressions : la représentation des noirs dans le cinéma de genre

Born in Flames

Lizzie Borden

1983
États-Unis
1h20
Fiction
Coul.
VOSTF

A New York, dix ans après l’échec d’une révolution sociale, des groupes de femmes militantes blanches et noires, à la tête de radios pirates, s’organisent pour lutter contre le gouvernement et éveiller les consciences. Une dystopie post-révolutionnaire tournée à la manière d’un documentaire par l’une des figures du cinéma féministe new-yorkais underground.

Séance présentée par Christelle Ringuet

« Born in Flames abordait les féminismes, au pluriel. Il y a un million de féminismes, il y a un million de femmes qui se considèrent féministes mais qui n’ont pas le même programme. L’idée de pluralité opposée à celle de démocratie est quelque chose de difficile à faire passer. Surtout quand il y a, comme aux États-Unis, cette idée de melting pot dans lequel toutes les différences disparaîtraient pour se fondre dans un tout uniforme. En fait, en matière de races, la question est : comment permettre, encourager et apprécier comprendre l’autonomie raciale, avec toutes les différences que cela implique, sans tomber dans la discrimination ? Comment permettre à des femmes de ne pas se sentir obligées de se conformer à un programme féministe blanc ? Dans Born in Flames les différents sous-groupes, comme la radio pirate noire et la radio pirate blanche, travaillent ensemble sans perdre leur autonomie. ».

(Lizzie Borden, Kick It Over n°18, Printemps 1987)

Interprétation
Honey, Adele Bertei, Kathryn Bigelow, Jean Satterfield, Florynce Kennedy
Scénario
Ed Bowes
Image
Ed Bowes, Al Santana, Lizzie Borden
Musique
The Bloods
Montage
Lizzie Borden

CHRISTELLE RINGUET a obtenu un Master Recherche en Cinéma à l’Université de Bordeaux Montaigne. Elle y a étudié les représentations des femmes noires américaines dans le cinéma afro-américain. Elle est actuellement doctorante en Cinéma à l’Université Paris 8 où elle est également chargée de cours. Ses thèmes de recherche portent sur les représentations des femmes noires américaines, le militantisme des réalisatrices afro-américaines des années 1960 à nos jours, les théories afro-féministes et queer.

Connexion utilisateur

Tous les films de la rétrospective