La Fabbrica : Les premiers films de...

L'Arrière-pays

Jacques Nolot

1998
France
1h30
Fiction
Coul.

Après dix ans d’absence, Jacques, acteur de seconds rôles, revient à Marciac, son village natal, pour faire ses adieux à sa mère mourante. Pour son premier long métrage, Nolot réalise sa propre adaptation de La Matiouette ou l’arrière-pays, texte théâtral autobiographique écrit en 1981 et adapté par André Téchiné pour la télévision en 1983. Il interprète ici son propre rôle.

« Je me suis donc retrouvé dans mon village après vingt ans d’absence, j’étais très très mal, je n’ai pas osé dire que je venais faire un film, parce que là-bas, si on n’est pas une vedette, on n’existe pas. J’ai dit que je voulais faire des photos. J’étais venu avec Agnès [Godard] pour savoir si je pouvais avoir assez de distance dans ces lieux chargés d’angoisse. Je me disais que je n’arriverais jamais à tourner mon film là. Le lendemain, après avoir dormi, j’ai pensé que ce malaise serait un plus pour nourrir les silences de mon personnage, donc j’ai tourné là-bas. Et je me suis filmé de dos, parce que je savais qu’on comprendrait que j’étais spectateur de ma propre histoire. L’Arrière-pays, on ne peut pas l’inventer, on sent que c’est autobiographique. C’est l’histoire d’un homme qui revient après vingt ans d’absence et apprend que son père n’est pas son père, et on découvre qu’il est homosexuel… »

(Jacques Nolot, in Dominique Villain, Faire des films, ed. Presses Universitaires de Vincennes, 2016)

Interprétation
Jacques Nolot, Henri Gardey, Henriette Sempé, Mathilde Moné, Raphaëline Goupilleau
Scénario
Jacques Nolot
Image
Agnès Godard
Son
Jean-Louis Ughetto
Décors
Patrick Durand
Montage
Martine Giordano
Production
Magouric Productions

+ rencontre avec Jacques Nolot et Agnès Godard

AGNÈS GODARD commence par être journaliste avant de s’orienter vers le cinéma. En 1980, elle sort diplômée de l’IDHEC. Elle débute aux côtés d’Henri Alekan ou de Robby Müller sur Paris, Texas de Wim Wenders puis travaille en tant que chef-opératrice sur la plupart des films de Claire Denis. En 2001, elle obtient notamment le César de la meilleure photographie pour Beau Travail. Elle collabore également avec des cinéastes comme Catherine Corsini, Agnès Varda, André Téchiné ou Jacques Nolot dont elle a été la chef-opératrice sur son premier film L’Arrière-pays.

Connexion utilisateur

You need an account in order to submit films.

Your email address might already be part of our database. Use the following link to check if it is:
check if my email is already registered

Otherwise create a new account below.

Afin d'inscrire un film, il vous faut un compte.

Votre adresse email fait peut-être déjà partie de notre base de données. Cliquez sur le lien suivant pour voir si c'est le cas :
vérifier si mon email est déjà enregistré

Sinon, créez un nouveau compte ci-dessous.

La compétition internationale est ouverte aux :

  • 1er, 2e et 3e films de longs métrages (60 minutes et plus)
  • 1er, 2e et 3e films de courts et moyens métrages (moins de 60 minutes)
  • sans distinction de genre : fiction, essai, animation et documentaire de création (les œuvres audiovisuelles produites pour la télévision - séries, magazines, reportages - ne sont pas acceptées)
  • à l'initiative d'un/ réalisateur/trice en autoproduction, d'une société de production, d'une association, d'une école
  • achevés après le 1er août 2020 et n'ayant pas été exploités commercialement en France, en salles ou à la télévision (exception faite des courts métrages qui peuvent avoir été diffusés sur une chaîne locale ou spécialisée, exclusivement).

Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 31 juillet 2021.
Les décisions du comité de sélection seront communiquées par email mi octobre 2021.

Lire le règlement complet

Tous les films de la rétrospective