Les premiers films de...

Agnès Godard

Directrice de la photographie

AGNÈS GODARD commence par être journaliste avant de s’orienter vers le cinéma. En 1980, elle sort diplômée de l’IDHEC (Institut des Hautes Etudes Cinématographiques). Elle débute aux côtés d’Henri Alekan sur L'Etat des choses de Wim Wenders ou avec Robby Müller sur Paris, Texas. Elle fera six films comme assistante avec Alekan, dont L'Amour à mort d'Alain Resnais (1984). Agnès Godard commence à travailler comme directrice de la photographie avec Claire Denis rencontrée sur les plateaux de Wim Wenders, notamment pour Chocolat (1988) et Jacques Rivette, le veilleur (1991). Elle retrouvera Claire Denis pour la plupart de ses films, dont J’ai pas sommeil (1994), Nénette et Boni (1996), Beau Travail (César de la meilleure photographie, 2001), Trouble Every Day (2001), Les Salauds (2013) ou Un Beau Soleil intérieur (2017). De même, elle accompagne Catherine Corsini sur La Nouvelle Eve (1999), La Répétition (2001) et Partir (2009). Elle a notamment travaillé aux côtés d’Agnès Varda (Jacquot de Nantes, 1991), Erick Zonca (La Vie rêvée des anges, 1998), André Téchiné (Les Egarés, 2004), Emmanuele Crialese (Golden Door, 2006) ou Ursula Meier (Home, 2008, L’Enfant d’en haut, 2012) et Jacques Nolot.

Actualité

  •  

     

     

     

    Malgré l'annulation de la 35e édition, nous avons décidé de maintenir notre  palmarès, autant de prix déterminants pour la reconnaissance des jeunes cinéastes et qui pourront leur offrir un réel soutien financier.

  •  

     

     

     

     

    L'escale Net Found Footage sur Tënk jusqu'au 16 janvier 2021.

    Découvrez sur Tënk une partie de la programmation Net Found Footage initialement prévue pour la 35e édition d'Entrevues.

    YouTube, Instagram, Périscope, TikTok… une mine d'images et d'histoires. De plus en plus de réalisateurs s'emparent de ce nouveau territoire pour porter un regard en profondeur sur notre monde et notre temps.

  •  

     

     

     

    En dépit de l’annulation de sa 35e édition et grâce à l'engagement de ses partenaires, le festival Entrevues a décidé de maintenir son aide à la post-production pour accompagner au mieux les cinéastes dans cette période si incertaine pour l’ensemble du secteur.

  •  

     

     

     

     

    Malgrè l'annulation de la 35e édition, nous avons décidé de maintenir notre Compétition internationale de 1er, 2e ou 3e films de courts et longs métrages avec la tenue d’un jury qui a donné son palmarès le 22 novembre.