Spéciale 30e : Cadavre exquis

Le Salaire de la peur

Henri-Georges Clouzot

1953
France / Italie
2h11
Fiction
N&B
VF

Film choisi par Patricia Mazuy

Quatre hommes acceptent de véhiculer, au péril de leur vie, un chargement de nitroglycérine sur cinq cents kilomètres de routes défoncées. L'énorme prime de ce "quitte ou double" périlleux est le seul moyen de quitter le village d'Amérique centrale dans lequel ils ont échoué.

Devant cette porte fermée qui me parait très danoise, j'avais deux pensées. On est au Danemark avec des gens enfermés dont la liberté est intérieure, ou en prison... Envie de sortir, obligé. En fumiste professionnelle, et par opposition, j'ai pensé au film Tête de bonze et bras d'acier, un des films qui m'a marquée dans ma jeunesse et que je cherche à revoir depuis des années ! L'idée d'avoir la femme guerrière et son adversaire survolant les nuages de la Chine ancienne dans des combats de kung fu en couleurs rose fuchsia… tout pour compléter cette porte dreyerienne dans le désir de cinéma. La seule copie qui reste n'a pas été autorisée à venir à Belfort. Alors, les montagnes chinoises sont devenues des routes d'Amérique du Sud où le suspense et l'analyse de la lâcheté humaine contribuent à nous faire participer au plus grand film d'action français ever made. Une fois que les camions sont partis, pas un plan n'est là sans nécessité absolue. Depuis Friedkin l'a remaké en couleur, super bien d'ailleurs, car très différemment, mais la force du Clouzot est la proximité absolue avec le mental des conducteurs. C'est une histoire de survie, prise très au sérieux. Le cinéma donne ça, merci.

(Patricia Mazuy)
Interprétation
Yves Montand, Charles Vanel, Peter van Eyck, Dario Moreno, Véra Clouzot
Scénario
Henri-Georges Clouzot, René Wheeler, d'après le roman "Le Salaire de la peur" de Georges Arnaud
Image
Armand Thirard
Son
William Robert Sivel
Musique
Georges Auric
Décors
René Renoux
Montage
Madeleine Gug, Henri Rust
Production
C.I.C.C - Compagnie Industrielle et Commerciale Cinématographique, Filmsonor, Vera Film, Fono Roma

Réalisatrice et scénariste française, Patricia Mazuy a débuté sa carrière comme monteuse avec Agnès Varda. Elle a réalisé neuf films, dont Travolta et moi, qui a obtenu le Grand Prix du long métrage français et le Prix Gérard Frot-Coutaz à Entrevues en 1993. Une rétrospective intégrale de son œuvre a été présentée à Belfort en 2011.

Tous les films de la rétrospective