Un certain genre : Fantaisie Labarthe

John Cassavetes

Hubert Knapp

1969
France
52'
Documentaire
N&B

En 1965, André Labarthe et Hubert Knapp partent à Hollywood et rencontrent John Cassavetes, le futur chef de file du jeune cinéma indépendant américain. En 1968, ils le retrouvent à Paris à l'occasion de la sortie de Faces. De ces rencontres improvisées va naître l’un des films mythiques de la série Cinéastes de notre temps.

 

"En plein travail, Cassavetes accueille Knapp et Labarthe chez lui. Très vite, il prévient : « le silence c’est la mort. » Alors il parle, flatte, moque et la caméra se contente de le suivre, d’entrer dans la cadence frénétique d’une parole que seuls ses propres éclats de rire ont le temps d’interrompre. Ce jour-là, en ce moment précis, Cassavetes est un rire. Idée géniale de montrer ce rire avec les rushes de Faces, tout droit sorti de la Moviola. Les extraits n’illustrent aucun propos, ne prouvent aucun discours : ils prolongent les gestes, les vibrations du corps du cinéaste. De part et d’autre de la collure invisible, c’est la même respiration, la même présence. Trois ans plus tard, le montage de Faces achevé, Cassavetes est assis quelque part à Paris. Déjà plus vieux, beaucoup plus calme. Pas pour longtemps : en quelques minutes la parole s’emballe à nouveau, le corps se déplie, se lève et attire dans son mouvement des extraits de Shadows."

Cyril Neyrat (Cahiers du cinéma, Mai 2005)

Interprétation
John Cassavetes, Jerry Howard, André S. Labarthe, Gena Rowlands, George Sims
Image
Daniel Cardot, Jean-Yves Coic
Son
Noël Burch
Montage
Lise Beaulieu, Claude Burel
Production
André S. Labarthe, Janine Bazin

Tous les films de la rétrospective