Le festival rêvé de Saïd Ben Saïd

Pascal Bonitzer

réalisateur

Pascal Bonitzer est un scénariste, critique et réalisateur français. Il commence à écrire pour les Cahiers du Cinéma en 1969. En 1976, il adapte le livre de Michel Foucault, Moi, Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma sœur et mon frère pour René Allio. Il commence à travailler comme scénariste, notamment avec Jacques Rivette – plus de dix films dont La Belle Noiseuse et Va savoir, mais aussi Raoul Ruiz (Trois vies et une seule mort, Généalogies d’un crime) ou encore Barbet Schroeder, Chantal Akerman et André Téchiné, avec qui il collabore à de nombreuses reprises (Le Lieu du crime, Les Innocents, Ma saison préférée…) Il devient directeur du département scénario à la Fémis en 1986 et réalise son premier long-métrage, Encore, en 1996. Suivront Rien sur Robert (1999) ou Petites coupures (2003). Ses trois derniers films ont été produits par Saïd Ben Saïd : Le Grand Alibi (2008), Cherchez Hortense (2012) et Tout de suite maintenant (2016).

Actualité

  • de Gérard Frot-Coutaz sort aujourd'hui, mercredi 13 juin en version restaurée, avec deux autres longs métrages : Simone Barbès ou la vertu de Marie-Claude Treilhou (1980) et Les Belles manières de Jean-Claude Guiguet (1979), dans un programme intitulé "L'Expérience Diagonale". 

     

  • BREAKING NEWS !

    Nous recherchons un(e) stagiaire « assistant de programmation et de communication » pour intégrer l'équipe du festival du 20 août au 30 novembre 2018 !

  • La 33e édition aura lieu du 17 au 25 novembre 2018.

    Les inscriptions pour la compétition internationale (1er, 2e et 3e films) sont ouvertes sur notre site internet jusqu'au 31 août 2018.

    L'aide à la post-production [Films en cours] sera ouverte début septembre 2018, les films en fin de montage image pourront être envoyés jusqu'au 12 octobre 2018.

  • Antoine Guillot était à Belfort pour enregistrer son émission Plan Large avec le producteur Saïd Ben Saïd, les cinéastes Catherine Breillat et Benoît Jacquot et Lili Hinstin, déléguée générale du festival.

    Ré-écoutez la juste ici