Un certain genre

Réalités virtuelles

Les films en « VR », Réalité Virtuelle, proposent une nouvelle expérience de la perception. Mais « réalité virtuelle », qu’est-ce que ça veut dire exactement ?
Une thématique à 2 facettes :
- des films en réalité virtuelle (gratuit, sur inscription au cinéma, tous les jours* de 14h à 19h, sauf dimanche 3 décembre, de 14h à 17h)
- une sélection de films (eXistenZ, Strange Days, Jeux sérieux, Martin pleure…) qui explorent le virtuel comme clé de la narration

 

Les courts-métrages sont présentés en 3 séances différentes :

Séance "l'armée américaine"

L’artiste Eléonore Weber présente un extrait de son travail en cours à partir des images des drônes de l’armée américaine pilotés depuis les Etats-Unis pour tuer leurs cibles, tandis qu’Harun Farocki filme les différentes utilisations de la réalité virtuelle, avant, pendant et après les opérations en Irak ou en Afghanistan.

Jeux sérieux (Ernste Spiele) d’Harun Farocki [3 et 4] (2010, 28 min)
Tant que je brillerai (work in progess) d'Eléonore Weber (2017, 20 min env., extraits), présenté et commenté par la réalisatrice

Séance "Choses mentales"

Une séance de courts-métrages de jeunes cinéastes contemporains (1h07)

Real Estate de Neil Beloufa (2012, 11 min)
Chose mentale de William Laboury (2017, 20 min)
Martin pleure de Jonathan Vinel (2017, 16 min)
Hotaru de William Laboury (2015, 20 min)
+ rencontre avec William Laboury

Séance "Soldats réels, soldats virtuels"

Les soldats virtuels sont-ils vraiment réservés aux jeux vidéos ? (1h)

Martin pleure de Jonathan Vinel (2017, 16 min)
Jeux sérieux (Ernste Spiele) d’Harun Farocki [1, 2, 3, 4] (2010, 44 min)

Tous les films de la rétrospective