La Transversale : CARACTERES - les seconds rôles au cinéma

Le Chemin de Rio

1937
France
1h40
Fiction
N&B

D’abord intitulée Cargaison blanche, cette comédie policière fait partie de la période française de Robert Siodmak, exilé jusqu’en 1939 pour fuir le régime nazi. Il y réunit deux des plus grands acteurs de seconds rôles du cinéma français des années 1930, que Jean Renoir avait déjà fait jouer ensemble dans La Règle du jeu et La Grande Illusion.

Marcel Dalio & Gaston Modot

 

Gaston Modot a traversé cinquante ans de cinéma français (de 1909 à 1962) et tourné dans près de 300 films. Sa véhémence, sa force, sa carrure imposante lui réservèrent souvent des seconds rôles où la dou- ceur le disputait à la violence, la simplicité à l’empor- tement. Jouant aussi bien pour Germaine Dulac et Luis Buñuel que pour Jean Renoir et Julien Duvivier, il fit longtemps l’aller-retour entre l’avant-garde et le cinéma populaire, où il transportait un fonds de force brute, d’instincts primaires et d’impulsivité inhabi- tuels. Marcel Dalio connaîtra lui aussi cinq décennies de seconds rôles, du début des années 1930 jusqu’au seuil des années 1980. Sa vélocité de jeu, son regard fluctuant, son teint halé et son visage suggérant à mer- veille la duplicité ont fait de lui l’un des roublards les plus attachants de cinéma français, homme du monde ou petite frappe. Après la guerre, il s’exile à Hollywood et tient des rôles « exotiques » de Français (Shangaï Gesture en 1941, Casablanca en 1942). Modot et Dalio sont tous deux représentatifs d’une foisonnante tradi- tion de seconds rôles, typiques du cinéma français des années 1930.

(Mathieu Macheret, Entrevues 2018)

Interprétation
Käthe von Nagy, Jules Berry, Suzy Prim, Jean-Pierre Aumont, Charles Granval, Marcel Dalio, Gaston Modot
Scénario
Herbert Juttke, G. Murray
Image
René Gaveau
Son
Robert Sauvion
Musique
Paul Dessau
Décors
Lucien Aguettand
Montage
Marguerite Beaugé, Marguerite Renoir
Production
Seymour Nebenzahl

Tous les films de la rétrospective