Sélection : Longs métrages français 2018

Premières fictions françaises

Seuls les pirates

2018
France
1h30
Fiction
Coul.
VFSTA

Suite à un grand projet de rénovation urbaine, Géro va être expulsé de chez lui et de son théâtre de poche, où il ne joue plus guère depuis que la maladie lui a fait perdre la voix. Un neveu qu’il connaît à peine vient soudain s’installer chez lui. Il veut écrire. 

Seuls les Pirates s’ouvre sur la présentation désincarnée d’un projet d’urbanisation auquel se heurtent les objections pragmatiques des habitants du quartier. Au milieu des zones pavillonnaires mornes et des bureaux standardisés, les personnages de Gaël Lépingle résistent à la déshumanisation grandissante de leur lieu de vie. Une performance sur le parking d’une zone commerciale ou la survie d’un théâtre de poche au milieu de lotissements font surgir la fiction dans des espaces inattendus. Le film s’attache à dépeindre ces hétérotopies qui persistent dans les recoins des nouvelles villes mortes et s’autorise des envolées romanesques en lorgnant du côté de Moonfleet, donnant à ses personnages la possibilité de faire de leur quotidien une grande aventure. (Mona Journo)

Sélection Premières Fictions Françaises *

*Film concourant uniquement au prix Gérard Frot-Coutaz

Interprétation
Ludovic Douare, Delphine Chuillot, Renan Prevot, Georges Gay
Scénario
Gaël Lépingle
Image
Vianney Lambert
Son
Vincent Reignier
Montage
Benoit Quinon
Production
Gaëlle Jones, Perspective Films / Nadejda Tilhou, Cents Soleils

CONTACT :
Perspective Films, Gaëlle Jones
contact@perspectivefilms.fr 

Gaël Lépingle a grandi à Orléans. Les paysages de son enfance nourrissent son imaginaire. C'est là qu'il a tourné en 2014 La nuit tombée, mis en musique par Julien Joubert et présenté à Entrevues et un long métrage documentaire, Julien (prix de la Compétition française au FID 2010). LM/ FF : Julien (2010) CM/SF : La Prisonnière du pont aux Dions (2005), Guy Gilles et le temps désaccordé (2008), La Nuit tombée (Entrevues,2014), Une jolie vallée (2015)

 

Lire l'article de Fabien Vélasquez

Sélection

Longs métrages

Courts et moyens métrages