Sélection : Les longs métrages 2022

Go Fishing

Nan Xin

2022
Chine
1h13
Fiction
Coul.
VOSTA-STF

Séances

Li Wei, un homme d'âge moyen vivant dans une petite ville, retrouve Miaomiao après qu'elle se soit trompée de salle dans un restaurant. Au départ amis, Li Wei et Miaomiao ne se sont pas vus depuis dix ans. Lorsque Li Wei invite Miaomiao à dîner pour fêter ces retrouvailles, il découvre qu'elle a aussi donné rendez-vous à un homme rencontré sur internet. 

 

En 2010, Nan Xin commence par prendre la caméra en tournant des vidéos de mariage. Il se consacre depuis à la création de courts métrages. Go Fishing est son premier long métrage. Il a été présenté au FIRST International Film Festival Xining.

 

NOTICE DU COMITE DE SELECTION 

Au début de Go Fishing, c'est en se trompant de porte que Miaomiao réactive une amitié avec Li Wei vieille de dix ans. Un temps, le spectateur peut lui aussi croire s'être trompé de salle, tant Nan Xin pare son premier long-métrage d'une fausse frivolité et joue (parfois littéralement, puisqu'il interprète le personnage principal) à nous tourner le dos. Mais très vite, c'est à travers notre regard attentif que se révèle une comédie de mœurs à contretemps, dissimulée derrière les caprices de Miaomiao et la naïveté pataude de Li Wei. Leur relation, toujours remise en jeu par les conventions sociales, insuffle à la banalité de Lingbao – ville ici anonymisée tant le film est une déambulation en intérieur – un sens discret de l'absurde : l'on va au karaoké sans chanter, au restaurant sans manger, et même le lac – puisque Go Fishing s'intéresse in fine au «sport favori de l'homme» – est vidé de son eau. Chronique chinoise et pourtant insituable, où jeunes et vieux ont disparus au profit de trentenaires étrangement oisifs, Go Fishing emprunte à Hong Sang-soo le goût du dépouillement et du trop-plein : alors qu'une mélancolie ténue semble s'emparer des êtres, l'apparente banalité des mots prononcés ne cache jamais vraiment cette urgence du présent qui constitue désormais le destin commun de toute une génération.

Vincent Poli

 

Interprétation
Nan Xin, Jiang Jingjing
Scénario
Nan Xin
Image
Liu Jinyong
Son
Yin Zixuan
Musique
Nan Xin
Décors
Nan Xin
Montage
Nan Xin
Production
Nan Xin,Xu Chiyu

Sélection