Cette année est marquée par le départ de Janine Bazin et l'arrivée de Bernard Benoliel à la direction artistique. 

Entrevues présente la rétrospective intégrale et une exposition consacrées au cinéaste polonais Jerzy Skolimovski qui ont été marquées par les retrouvailles du cinéaste avec Jean-Pierre Léaud, 35 ans après leur collaboration sur Le Départ (1965). Un hommage est également rendu à Bulle Ogier à travers une programmation de 23 films.

 

UN PALMARÈS ÉCLATANT

Deux ans après Les Solitaires, Jean-Paul Civeyrac reçoit à nouveau le Grand Prix du Jury du long métrage français avec Fantômes. Wang Chao reçoit le Grand Prix du Jury du long métrage étranger pour son premier long métrage L'Orphelin d'Anyang.

Alain Guiraudie est récompensé du Prix Gérard Frot-Coutaz pour Ce vieux rêve qui bouge et Rabah Ameur-Zaïmeche reçoit le Prix Leo Scheer avec Wesh Wesh, qu'est ce qui se passe ?

Keep in Touch de Jean-Claude Rousseau est récompensé du Grand Prix du court métrage français et la Mention Spéciale du Grand Prix du court métrage étranger est attribué à Miguel Gomes pour son second court métrage Inventario de natal.
 

On retrouve également en compétition internationale le premier long métrage d'Athina Rachel Tsangari, The Slow business of going, le troisième long d'Angela Schanelec, Sophie est partie pour six mois (Mein langsames Leben), le premier film de l'actrice portugaise  Inês de Medeiros, Un Costume trois pièces (O Fato completo) ainsi que celui de Michel Piccoli (La Plage noire). Première apparition de John Gianvito au festival avec The Mad song of Fernanda Hussein.

Côté courts métrages, on retrouve le deuxième film de Thomas Salvador (Là, ce jour), Sergei Loznitsa (The Halt), Thierry Jousse (Nom de code : Sacha) et Arnaud des Pallières (Disneyland, mon vieux pays natal).

 

Catalogue : lire - télécharger

Recherche

×
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Newsletter