Un certain genre : Double Feature Kiyoshi Kurosawa

Séance

Kôrei

/
En double feature avec Les Innocents

Kiyoshi Kurosawa

2000
Japon
1h37
Fiction
Coul.
VOSTF

Dans la banlieue de Tokyo, Jun et Koji forment un couple sans histoires. Une fillette est kidnappée. Sans véritables indices pour faire avancer l'enquête, la police piétine. Un inspecteur fait alors appel à Jun, car elle possède des talents de médium.

Selon Kiyoshi Kurosawa, la différence entre les films d'horreur américains et japonais est la suivante : dans les films américains, le monstre-fantôme vous veut du mal (comme dans Alien comme exemple). Dans les films japonais, il veut juste vous faire peur. […] C’est la singularité des films d'horreur de Kurosawa : ses monstres tirent leur force des gens qui les entourent. [...] Le fantôme de Séance n'est pas mû par la vengeance. Il n'est que le symbole de la culpabilité ressentie par un couple, quelque chose qu'aucun exorcisme, pardon ou repentir ne peut évacuer. Ce fantôme ne leur fera pas de mal, mais il ne les laissera jamais en paix. [...] Plus que le surnaturel, c'est vers la psychose qu'il faut aller chercher pour expliquer les manifestations spectrales de Séance. Les fantômes devenant ainsi des représentations mentales de la psyché tourmentée des personnages.

(Kent Conrad, Exploding Goat, Janvier 2006)
Interprétation
Kôji Yakusho, Jun Fubuki, Tsuyoshi Kusanagi, Ittoku Kishibe
Scénario
Kiyoshi Kurosawa, Tetsuya Onishi, d'après le roman « Seance on a wet afternoon » de Mark McShane
Image
Takahide Shibanushi
Son
Yukio Hokari
Musique
Gary Ashiya
Décors
Tomoyuki Maruo
Montage
Junichi Kikuchi
Production
KTV - Kansai Telecasting Corporation, Twins Japan

Connexion utilisateur

Tous les films de la rétrospective