La Fabbrica : Tony Gatlif

Les Princes

Tony Gatlif

1983
France
1h41
Fiction
Coul.
VF

La vie d'une famille tzigane dans une HLM de transit au bord d'un terrain vague entouré d'usines désaffectées. Il y a le père, Nara, une trentaine d'années, Miralda, sa femme, répudiée parce qu'elle a pris la pilule en cachette, Zorka, leur fille de neuf ans et la vieille qui porte le passé avec malice et fierté sur ses frêles épaules. 

Il ne faut pas regarder cela avec nos yeux et selon nos critères. Les gitans s'accommodent mieux qu'on ne pourrait le croire de cette misère qui nous parait horrible. C'est en cela qu'ils sont des princes, parce qu'ils gardent le sens de la fête, de l'amour, de la famille. J'ai vécu sur le terrain avec eux, en me taisant et en observant, car on n'entre pas facilement dans leur monde fier et fermé sur ses traditions. Mais Les Princes n'est pas un film sur les gitans, c'est un récit qui a pour cadre le milieu gitan. Gatlif évite le piège du documentaire, constat ou pamphlet. C'est un film de fiction qui brasse de grands sentiments: tendresse, cocasserie, violence, orgueil.

(Gérard Darmon, Le Figaro, 3 novembre 1983)
Interprétation
Gérard Darmon, Muse Dalbray, Céline Militon, Concha Tavora, Marie-Hélène Rudel
Scénario
Tony Gatlif
Image
Jacques Loiseleux
Son
Bernard Ortion
Musique
Tony Gatlif
Décors
Denis Champenois
Montage
Claudine Bouché
Production
Babylone Films

Connexion utilisateur

Tous les films de la rétrospective