La Fabbrica : Tony Gatlif

Le festival pour les enfants : Le Festival pour les enfants

Swing

Tony Gatlif

2001
France
1h30
Fiction
Coul.
VF

En vacances chez sa grand-mère à Strasbourg, Max, un jeune garçon de dix ans se découvre une passion pour le jazz manouche en écoutant jouer Miraldo, un virtuose de la guitare. Max n’a alors plus qu’une idée en tête : apprendre à jouer de la guitare. Sa détermination le conduit dans les périphéries de la ville où il rencontre Swing, une jeune fille manouche aux allures de garçon manqué qui l’initie à sa culture.

J'avais fait passer une annonce dans un quotidien. Oscar Copp vit en Dordogne, il a vraiment la frimousse que j'imaginais pour Max. Lou Rech, qui joue Swing, a un côté « garçon » et cet air farouche… Les manouches du quartier du Neuhof la prenaient pour une des leurs, alors que c'est une petite Parisienne ! J'ai trouvé qu'ils allaient bien ensemble ces deux-là. Je leur ai fait passer des tests, des improvisations, mais sans leur donner de textes précis. Pour moi, le plus important, dans un premier temps, c'est l'énergie, la gestuelle. Je leur ai demandé de se regarder dans les yeux. Les préadolescents n'osent pas se regarder dans les yeux, ils sont troublés, alors ils rient. J'aimais beaucoup la façon dont Oscar et Lou se regardaient dans les yeux. Mon choix s'est fait sur ce regard-là.

(Tony Gatlif, mars 2002)
Interprétation
Oscar Copp, Lou Rech, Tchavolo Schmitt, Mandino Reinhardt, Abdellatif Chaarani, Fabienne Mai
Scénario
Tony Gatlif
Image
Claude Garnier
Son
Régis Leroux
Musique
Tchavolo Schmitt, Mandino Reinhardt, Abdellatif Chaarani, Tony Gatlif
Décors
Denis Mercier
Montage
Monique Dartonne
Production
Princes Films

Connexion utilisateur

Tous les films de la rétrospective