La Transversale : Le Voyage dans le temps

Les Trois Lumières

Der Müde Tod

Fritz Lang

1921
Allemagne
1h40
Fiction
Coul.
INT. FR

Au Moyen-âge, aux abords d'une petite ville, la mort, sous les apparences d'un étranger à la silhouette longiligne et au visage grave et triste, monte dans une diligence où se trouve un couple d'amoureux. Peu de temps après, à l'insu de la jeune fille, le jeune homme et la mort disparaissent. La jeune femme pactise avec la mort pour qu’il lui rende son fiancé. Pour le retrouver, elle devra voyager dans le temps et sauver la vie de trois personnes.

Dans la tradition des contes populaires germanique, des Grimm à Hoffmann, Les Trois Lumières est divisé en six versets (six bobines), un récit central et contemporain enchâssant trois épisodes exotiques situés à Bagdad, à Venise et en Chine. L'éloignement dans le temps et l'espace souligne la constance du destin: chaque fois, une jeune femme tente en vain de sauver son compagnon de la mort. [...] Avec Les Trois Lumières, Lang s'inscrit ainsi dans un courant proprement germanique qui remonte au romantisme, où l'artiste - à la différence des réalistes puis des impressionnistes - ne se satisfait pas de la surface des choses, préfère la vision à l'observation, tente de faire surgir une réalité nouvelle, spirituelle derrière les apparences.

(Michel Ciment, Fritz Lang, le meurtre et la loi, Gallimard, 2003)
Interprétation
Bernhard Goetzke, Lil Dagover, Walter Janssen, Max Adalbert
Scénario
Fritz Lang, Thea von Harbou
Image
Fritz Arnö Wagner, Erich Nitzschmann, Herrmann Saalfrank
Musique
Giuseppe Becce, Karl-Ernst Sasse, Peter Schirmann
Décors
Walter Röhrig, Hermann Warm, Robert Herlth
Montage
Fritz Lang
Production
Decla-Bioscop AG

Connexion utilisateur

Tous les films de la rétrospective